17 octobre... pour mémoire...

Publié le par j'oubliepas



17 OCTOBRE...
POUR MEMOIRE...


Mardi 17 octobre 1961
, à Paris, des dizaines de milliers d’Algérien-ne-s-adultes et enfants manifestent pacifiquement, à l’appel du FLN, contre le couvre-feu et d’autres mesures racistes qui leur sont imposé-e-s par le préfet de police Maurice Papon et le gouvernement, mais aussi pour protester contre les violences policières qu’ils/elles subissent depuis plusieurs mois et pour exiger l’indépendance de l’Algérie.
D’autres manifestations auront encore lieu les 18, 19 et 20 octobre 1961 (entre autres, la grève des commerçant-e-s, la manifestation des femmes) à Paris, mais aussi dans d’autres villes.
La répression est féroce et meurtrière.
Des Algérien-ne-s sont assassiné-e-s, pendu-e-s dans les bois ou jeté-e-s dans la Seine.
Près de 14000 hommes sont arrêtés en quatre jours. Parqués dans les stades ou dans les commissariats, battus, torturés, certains mourront des suites de leurs blessures, d'autres resteront mutilés.
Près de 1500 d’entre eux sont déportés dans les camps en Algérie, d’autres sont internés dans des camps ou des prisons de France.
 

Le 17 octobre 1961 s'inscrit dans le long cortège de drames et d'horreurs généré par la colonisation, les guerres coloniales et en particulier la guerre d'Algérie.

Commenter cet article